Hiroshima mon amour

par

Lui (ou Hiroshima)

Tout comme l’héroïne française, l’auteur omet de lui donner un nom. Ce sera « Lui », « le Japonais » et plus tard, « Hiroshima », du nom de la ville dans laquelle il vit. "Hi-ro-shi-ma... c'est ton nom". Si Marguerite Duras ne se soucie pas de lui donner un prénom, elle va pourtant s’attarder sur sa description physique, faisant de lui un homme blanc, dont le visage à l’ « Occidentale » laisse apparaître un front haut, une bouche large et des lèvres prononcées. Âgé d’une quarantaine d’années, il est marié et a deux enfants qu’il aime. Malgré tout, il aime les femmes et ne peut résister de tromper sa femme avec un étrangère. En effet, il noue une relation amoureuse passionnée avec Elle, la comédienne française. Lui, plus qu’Elle, a essayé de la retenir afin de continuer leur aventure.

« LUI :"Tu es une belle femme, tu le sais?"IL RAJOUTE:

"Tu as connu beaucoup de Japonais à Hiroshima?"

ELLE: "Ah, j'en ai connu, oui...mais comme toi...non!"

L'homme lui sourit .Ils sont heureux...même s'ils savent que leur relation est une passade. Tout est si fort! »

            Ingénieur, il s’intéresse aussi de près à la politique et refuse catégoriquement d’admettre que la bombe atomique et ses conséquences désastreuses aient pu avoir lieu. « Tu n’a rien vu à Hiroshima », affirme-t-il. Il tente de faire comprendre à son amante que ses propos à propos de cette horrible bombe sont illusoires. Pendant toute la...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Lui (ou Hiroshima) >

Dissertation à propos de Hiroshima mon amour