Jacques le fataliste

par

Présentation des personnages

Grand écrivain et penseur de son époque, Denis Diderot (1713-1784) est classé comme l’une des figures littéraires les plus influentes du XVIIIème siècle car il a su apporter un nouveau souffle au roman français, celui que défendent les Lumières tel que Voltaire, par exemple. Ce dernier fut d’ailleurs le maître de Diderot et le guida lors de ses premiers ouvrages littéraires. Leur collaboration débouchera sur la publication de l’Encyclopédie, reflet du siècle des Lumières et dont Diderot sera à la tête.

            Le fait que Diderot, dans sa jeunesse, suivait des cours chez les jésuites afin de devenir prêtre ne l’empêcha pas, par la suite, de se ranger du côté de grands écrivains prônant pour le progrès, les sciences et le savoir au détriment de l’imposant obscurantisme religieux. Cette révolution de la part de l’esprit des Lumières dont fait partie Diderot ne sera pas sans conséquences puisque les Pensées philosophiques, ouvrage anti conformiste, révélant des propos choquant, selon l’Etat, seront détruites.

            Même si Diderot est, depuis, considéré comme un provocateur, il continuera son œuvre tout en rejetant le roman traditionnel et ses conventions. Cette innovation est bien ressentie dans ses romans tels que « Rêve d’Alembert », « Le Neveu de Rameau » ou encore «Jacques le Fataliste et son Maître ». Ce dernier, publié en 1796, est en effet révélateur d’un tout nouveau genre. À l’inverse de tout romancier traditionnel, Diderot omet délibérément de brosser...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Présentation des personnages >

Dissertation à propos de Jacques le fataliste