L'Écriture ou la vie

par

Résumé

L'Écriture ou la Vie est un récit autobiographique qui peut être aussi classé en tant qu’essai ou ouvrage analytique sur l’expérience de déportation. Ce témoignage a été rédigé par l’écrivain espagnol Jorge Semprun et publié en 1994 par les Éditions Gallimard dans la collection Folio. L’auteur y présente son expérience personnelle de prisonnier dans le camp de concentration de Buchenwald, les insurmontables difficultés au moment de la rédaction de ce témoignage, alors qu’il faut se souvenir des atrocités vécues, ainsi que l’impossible retour à une paix intérieure par le seul chemin de l’écriture. Cet ouvrage a été récompensé par le prix Femina Vacaresco (1994) et par le prix littéraire des Droits de l’Homme (1995).

Lorsque le 11 avril 1945, Jorge Semprun est libéré du camp de concentration de Buchenwald par les troupes de Patton, il n’a que 19 ans. Il vient de passer 16 mois dans ce lieu où il a été conduit après son arrestation par la Gestapo, en raison de son appartenance à l'un des réseaux anglais de résistance, le Buckmaster. Il est alors convaincu non pas d’avoir frôlé la mort, mais d’avoir vécu avec elle. Cet ancien étudiant brillant du lycée Henri-IV, qui fut lauréat du concours général de philosophie et jeune poète qui connaissait déjà tous les intellectuels parisiens, pense alors que l’écriture va lui permettre de se libérer des terribles images qui le torturent. 

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de L'Écriture ou la vie