L’énigme des Blancs-Manteaux

par

Une plongée dans le siècle des Lumières

Le siècle des Lumières, c'est ce mouvement intellectuel qui, au XVIIIe siècle, a voulu promouvoir la raison et la science, en lieu et place des dogmes imposés par la religion et l'État. Entre la fin du règne de Louis XIV et la Révolution française, ce mouvement a animé l'Europe et trouvé quelques-uns de ses plus brillants acteurs en France. Il s’agit du passage d'un monde à un autre, quand la raison prend place dans les esprits et déloge la coutume et la superstition. Ainsi, Nicolas Le Floch a l'habitude, étrange encore, de prendre des bains afin de se laver. Son tuteur, homme pourtant instruit mais d'un autre temps, aurait levé les bras au ciel à ce spectacle : « C'était, avec les philosophes et l'Encyclopédie, un sujet de controverses incessantes et animées entre le tuteur et son parrain. […] Pour lui, les soins devaient se passer de tout recours à l'eau et ignorer le corps à l'exception du visage et des mains, seules parties visibles. » C'est un petit débat anecdotique, mais qui illustre parfaitement le clivage qui s'opère.

Chez M. de Noblecourt, Nicolas découvre aussi une pièce remplie d’objets divers, un cabinet de curiosités, fort prisé à l'époque. « Trois des murs étaient meublés de vitrines renfermant une foule d’objets étranges et disparates. Il y avait là, rassemblés, des coquillages, des végétaux desséchés, des armes anciennes, des porcelaines exotiques, des tissus sauvages, des pierres et des cristaux aux formes et aux couleurs inconnues. Plus inquiétants, des bocaux contenaient, dans des liquides troubles, des masses spongieuses et blanchâtres semblables à des larves informes. » Ces lieux, ancêtres des musées,...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Une plongée dans le siècle des Lumières >

Dissertation à propos de L’énigme des Blancs-Manteaux