L’Épreuve

par

Madame Argante

C’est une mère intéressée et matérialiste. Elle est rouge de colère lorsqu’elle apprend que le comportement d’Angélique n’a pas été favorable au jeune bourgeois (Frontin) qui vient demander sa main en mariage : « Mademoiselle, approchez, n'êtes-vous pas bien sensible à l'honneur que vous fait Monsieur, de venir vous épouser, malgré votre peu de fortune et la médiocrité de votre état ? ». Elle est autoritaire, et semble prête à tout pour forcer Angélique à accepter ce mariage. Ainsi, elle menace Angélique par un chantage impensable : « je la déshérite, si elle continue de répondre aussi mal aux obligations que nous vous avons ».

Inscrivez-vous pour continuer à lire Madame Argante >

Dissertation à propos de L’Épreuve