L'Etranger

par

Résumé

La condition humaine et l'absurdité de la vie sont des thèmes fréquemment traités dans les ouvrages d’Albert Camus, qui parvient à soulever des interrogations existentielles à travers ses histoires, mêlant littérature et philosophie, voie et possibilité que lui avait déjà indiquées, très tôt, son professeur Jean Grenier. L’Étranger, qui paraît en 1942, est un de ses romans philosophiques ; le lecteur y suit Meursault à Alger, un homme songeur qui semble détaché, imperméable aux événements sa vie.

 

La mort de Mme Meursault, la mère du narrateur, marque le début du livre. Elle décède de vieillesse dans l'asile où son fils l'avait placée, et il se rend à Marengo, près d’Alger, pour les funérailles. Une veillée est organisée, réunissant Meursault et plusieurs pensionnaires autour du corps de la défunte le temps d'une nuit. Le lendemain, sous un soleil de plomb, le cortège en comité restreint se dirige vers le cimetière, où Mme Meursault est inhumée sans que son fils ne montre particulièrement de tristesse.

Le weekend suivant l'enterrement,...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de L'Etranger