La cagnotte

par

Acte IV

La scène se passe chez Cocarel.

 

Scène première

Cocarel est en scène avec Joseph, son domestique. Ils s’apprêtent à recevoir. Cocarel est déçu de constater qu’Anatole, son danseur favori, ne pourra pas venir – il enverra à sa place un remplaçant. Joseph sort.

 

Scène II

Cocarel imagine à quoi ressemble Léonida en relisant sa description. On comprend, pendant qu’il fait ceci, que Cocarel est une sorte de marieur professionnel. Il arrange des mariages en s’arrangeant pour en tirer profit. Entre Sylvain.

 

Scène III

Sylvain, qui vient pour rejoindre Champbourcy et compagnie, est pris pour le danseur remplaçant par Cocarel. Le malentendu est vite dissipé. Cocarel pense maintenant que Sylvain vient pour se faire marier. Il l’inscrit au registre. Cocarel et Sylvain sortent rejoindre les danseuses qui viennent d’arriver.

 

Scène IV

Cordenbois entre. Joseph va prévenir Cocarel de son arrivée. Cordenbois se plaint de ses mésaventures parisiennes, en bon provincial. Cocarel lui a fait croire qu’il avait quelque rival, et Cordenbois est tout inquiet. Cocarel vient.

 

Scène V

Cocarel rassure Cordenbois. Mais il est neuf heures et Léonida est toujours absente. Une des danseuses mange les glaces qui ne lui sont pas destinées. Cocarel sort gérer le problème en faisant croire à Cordenbois qu’« un très grand personnage arrive ».

 

Scène VI

Tandis que Cordenbois se laisse tenter par une glace à la vanille proposée par Joseph, Champbourcy, Colladan, Blanche et Léonida débarquent. La troupe se dispute avec Cordenbois – ce dernier est fâché qu’on l’ait abandonné, et les autres lui reprochent de s’être lâchement caché quand la police les a emportés. Ils ne se comprennent pas. Champbourcy explique qu’ils ont réussi à s’enfuir en faisant monter quatre autres personnes à leur place dans la voiture censée les mener au Dépôt. Cordenbois sort, à la recherche de parfum. Blanche et Colladan sortent, voulant se désaltérer.

 

Scène VII

Cocarel rejoint Léonida et Champbourcy. Cocarel joue la comédie pour obtenir de l’argent, laisse entendre qu’elle est difficilement mariable, propose de la rhabiller pour la rendre vraiment présentable. Champbourcy promet de le payer grassement s’il parvient à la marier. Cocarel les envoie chez Louise, son habilleuse. Ils sortent.

 

Scène VIII

Colladan et Sylvain entrent. Cocarel leur montre son catalogue de femmes à marier. Ils trouvent chacun une femme correcte et s’inscrivent. Cocarel leur demande cinq louis chacun pour cette inscription. Colladan refuse. Sylvain et Colladan sortent à nouveau.

 

Scène IX

Cordenbois se demande si la dame est enfin arrivée. Cocarel lui apprend que oui, et va la chercher.

 

Scène X

Léonida entre. Les deux personnages se voient et sont embarrassés, car chacun pense que l’autre va gêner le bon déroulement de la rencontre. Léonida demande à Cordenbois de l’accompagner au salon, avec la ferme attention de l’y semer. Cordenbois a la même intention. Ils le font. Puis entrent à nouveau, en même temps, chacun de leur côté. Cocarel entre.

 

Scène XI

Cocarel présente Léonida à Cordenbois et inversement. Les deux sont outrés. Cordenbois s’en va, furieux. Cocarel promet à Léonida de lui amener un autre mari. Il sort.

 

Scène XII

Cocarel amène Béchut ! Puis ressort.


Scène XIII

Léonida reconnaît rapidement Béchut. Béchut se souvient l’avoir vue, mais ne sait plus où. Il est, dans tous les cas, séduit. Alors que Léonida cherche à fuir, Champbourcy et Colladan entrent.

 

Scène XIV

Ils se retrouvent nez à nez avec Béchut. Les trois fugitifs fuient à nouveau.

 

Scène XV

Béchut appelle à l’aide.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Acte IV >