La mort n'est pas une fin

par

Henet

Vieille servante entièrement dévouée à Imhotep, cette commère geignarde et prompte à verser de l’huile sur le feu est une parente pauvre de la famille et une ancienne amie de la mère des quatre enfants. Son attitude peut s’expliquer en partie par le fait que nullement jolie, et qu’ayant connu un mariage raté, elle ait toujours été jalouse de son amie Ashayet. Elle a en outre perdu son enfant alors qu’il était encore tout petit. Véritable poison pour tous, universellement détestée, elle finira assassinée par Yahmose.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Henet >

Dissertation à propos de La mort n'est pas une fin