La mort n'est pas une fin

par

Renisenb

 Renisenb est la narratrice du roman. Elle est également la seule fille d’Imhotep, et partage une haine dirigée contre Nofret avec ses trois frères. Précédemment mariée à un homme nommé Khay, la mort de son époux l’a laissée dans un état de deuil continuel qui lui fait très mal vivre l’intrusion de Nofret sous son toit. Bien qu’elle partage la haine nouvellement née de ses frères, son caractère est celui d’une personne beaucoup plus sage et tempérée que Sobek et Yahmose. Elle est également très courageuse, le deuil de son mari et le retour obligé dans la maison paternelle en compagnie de son fils Teti l’ayant fortifiée. Elle est promise à un second mariage avec Hori, un scribe ami de la famille.

La place de Renisenb dans l’œuvre est très touchante et troublante : après avoir passé huit ans aux côtés de son mari, elle revient chez son père afin de trouver la paix que recherchent les veuves, le repos de l’esprit. Or,...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Renisenb >

Dissertation à propos de La mort n'est pas une fin