Le Complot contre l'Amérique

par

Résumé

Le Complot contre l'Amérique est un roman uchronique ; un événement historique est modifié par l’auteur qui imagine comment la face du monde en aurait été changée. Ici, l’auteur imagine l'élection de Charles Lindbergh en tant que trente-troisième président des États-Unis en 1940, au lieu de Franklin Roosevelt.

Philip Roth, jeune Juif de sept ans, raconte la prise de pouvoir de Charles Lindbergh, sympathisant du régime nazi d’Adolf Hitler. Dès son premier discours, le président reproche aux Juifs américains de vouloir engager une guerre contre Hitler, une guerre qui serait vaine et sanglante pour le pays. Il va même, quelques semaines plus tard, jusqu'à signer un pacte de non-agression avec l'Allemagne.

Tandis que les familles juives s'inquiètent de ces discours antisémites, le reste de la population est subjuguée par le personnage de Lindbergh, premier homme à avoir effectué le vol New York-Paris en solitaire et sans escale.

Les mois passent et Alvin, le cousin du narrateur, décide de s'engager dans l'armée terrestre canadienne afin de combattre les troupes d'Hitler en Europe, sans demander l'avis de la famille. Peu de temps après, celle-ci reçoit une lettre d'un officier...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Le Complot contre l'Amérique