Le Complot contre l'Amérique

par

Axes de lecture

« J’ai toujours détesté être considéré comme un écrivain juif américain. Je n’écris pas en tant que juif, mais en tant qu’américain ». C’est par ces quelques mots que l’écrivain Philip Roth se décrit. Il est né en 1933 à Newark et a grandi dans le quartier juif de Weequahic, qui a servi de décor à certains de ses romans. Parmi ses œuvres les plus connues, nous pouvons citer « Goodbye, Colombus » (1959), pour lequel Roth a obtenu le National book Award, « Portnoy et son complexe » (1969) et « Pastorale américaine » (1997), qui a remporté le prix Pulitzer. Depuis, ses œuvres se démarquent par un côté historique plus marqué. Dans « Le Complot contre l’Amérique », publié en 2004, il examine la vie politique américaine du XXe siècle et la cause des juifs originaires d’Europe de l’Est aux Etats-Unis.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Axes de lecture >

Dissertation à propos de Le Complot contre l'Amérique