Le Complot contre l'Amérique

par

Philip Roth

Chronologie : Vie & Regards sur les œuvres principales

 

1933 : Philip Roth naît à Newark (New Jersey) aux États-Unis et grandit dans le quartier de Weequahic, qui comptait à l’époque principalement des Juifs de la classe-moyenne appartenant à la seconde génération d’immigrants, venus s’installer là pendant l’entre-deux-guerres. Les parents de Philip Roth sont des Juifs originaires de Galicie ; son père est courtier en assurances puis responsable d’une agence. Il fait son lycée à Weequahic et pratique le théâtre. Il étudie ensuite l’anglais à l’université Bucknell (Pennsylvanie), et obtient son M.A. de littérature anglaise en 1955 à l’université de Chicago. À l’issue de ses études il sert deux ans dans l’armée, puis il se met à l’écriture, rédige des nouvelles et des critiques pour plusieurs magazines, notamment des critiques de films pour The New Republic. Il a ensuite enseigné l’écriture créative à l’université de l’Iowa puis à Princeton. Il restera épisodiquement professeur de littérature comparée à l’université de Pennsylvanie jusqu'à sa retraite en 1991.

1959 : Philip Roth publie sa première œuvre, le recueil de six nouvelles Goodbye, Colombus, succès critique qui remporte en 1960 le National Book Award for Fiction. La nouvelle éponyme raconte l’aventure d’un été entre un jeune intellectuel bibliothécaire et une étudiante. Toutes les histoires traitent des divers problèmes rencontrés par les Juifs américains installés depuis la deuxième et troisième générations, et principalement de la confrontation entre les enfants juifs et les divers milieux qu’ils sont amenés à fréquenter, en grandissant, en dehors de leur communauté originelle. En 1963, Philip Roth défendra dans l’essai Writing about Jews (« Écrire sur les Juifs ») sa liberté de traiter librement des questions concernant le devoir de solidarité, les valeurs et la morale qu'on trouve parmi la communauté juive. L’œuvre de Philip Roth, qui a lu Thomas Wolfe et qui, comme lui, a souhaité échapper au petit monde dont il était issu, sera marquée par ce tiraillement entre d’une part la tentation de la transgression et un mouvement de libération, et d’autre part un sentiment de culpabilité et de trahison.

1969 : Roth publie deux romans avant de connaître un immense succès, public et critique, avec sa quatrième œuvre parue, Portnoy et son complexe (Portnoy’s Complaint). Alex Portnoy, qui se livre ici à un long monologue chez son...

Inscrivez-vous pour continuer à lire  >

Dissertation à propos de Le Complot contre l'Amérique