Le Faucon Malté

par

Le Faucon

Son nom est Henry von Falkenberg (Falkenberg : la montagne du faucon en allemand) – « Il était un bandit international. Moitié allemand, moitié anglais, il n’était loyal à aucun drapeau. […] Il n’existait pas une seule organisation criminelle au monde avec laquelle il ne traitait pas. » Ce truand de très haut vol est mort écrasé par un bus devant l’aéroport de La Paz, en Bolivie. Immensément riche, « la seule monnaie qu’il affectionnait, c’était les diamants. […] Il en possédait une réserve dans chaque grande ville. […] Il a entassé [à Londres] l’équivalent de trois millions et demi de livres sterling en diamants. » Le coffre qui contient cette fortune est dissimulé dans le monument funéraire de sa famille à Londres. La clé de ce coffre est un code-barres inscrit sur le paquet de chocolats maltés qui est au centre de l’intrigue. Sa femme, ses adversaires, ses adjoints, et le médecin qui a recueilli son dernier soupir se déchirent afin de mettre la main sur les diamants que le Faucon a dissimulés quelque part dans Londres.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Le Faucon >