Le joueur d’échecs

par

MacConnor

C’est un milliardaire Ecossais hautain et imbu de sa personne. Il décide d’affronter le narrateur aux échecs car il se croit meilleur que lui, mais à sa grande surprise il se fait battre à chaque coup. Mauvais perdant, il se crée des excuses pour justifier chacune de ses défaites, ce qui amuse le narrateur. A cause de son complexe de supériorité, il s’obstine à jouer contre le Champion mondial, bien qu’il sache qu’il n’a aucune chance de gagner ce match. Et lorsque, comme prévu, il se fait battre par Czentovic, il devient rouge de fureur : « MacConnor paraissait avoir changé de nature. Rouge jusqu’à la racine des cheveux, les narines dilatées, il transpirait visiblement, et se mordait les lèvres ». Son amour propre blessé, il persévère en pariant une somme immense pour un second duel contre Czentovic, comme le raconte le narrateur : « il eût volontiers donné mille dollars pour avoir le plaisir de crier : « mat » à son peu galant adversaire ».

Inscrivez-vous pour continuer à lire MacConnor >

Dissertation à propos de Le joueur d’échecs