Le médecin volant

par

Gros-René, valet de Gorgibus

Il est attaché aux valeurs matérielles et aux plaisirs de la table : il souhaite que Lucile se marie car autrement, il n’aura pas droit à un gros repas. Il est donc dans son intérêt que Lucile se marie avec Villebrequin. Il se montre plus méfiant à l’égard du faux médecin que ne l’est son propre maître. À la fin, c’est lui qui s’efforce de montrer la vérité à Gorgibus, cherchant à ce qu’il admette l’évidence que le médecin et son frère ne sont qu’un seul homme.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Gros-René, valet de Gorgibus >

Dissertation à propos de Le médecin volant