Le médecin volant

par

Le médecin volant, en provenance d’Italie

Le Médecin volant est vraisemblablement l’une des premières pièces écrites par Molière, bien que l’on ne connaisse pas la date précise de son écriture. Elle ne fut pas publiée du vivant de l’auteur et le manuscrit ne fut redécouvert que bien plus tard. Il est possible que la version retrouvée soit une version remaniée du texte, plus tard dans la carrière de l’écrivain, ce qui expliquerait le nom de Sganarelle donné au valet, alors que son rôle s’apparente plus au zanni de la commedia dell’arte.

Le titre du livre est lié au thème du medico volante, thème traditionnel des comédies italiennes au XVIIe siècle. Ces pièces reprenaient les idées de faux médecin, de fausse malade et d’un personnage contraint de jouer un double rôle à des intervalles de plus en plus rapprochés jusqu’à leur présence simultanée sur scène, comme Sganarelle dans Le Médecin volant. Le titre du médecin volant s’explique car ce personnage est contraint de se donner la réplique à lui-même, devant passer du haut d’une maison à la rue pour paraître un double personnage. À cette fin, l’acteur était attaché à un arceau relié à la poutre principale de la scène et donnait ainsi l’impression qu’il volait.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le médecin volant, en provenance d’Italie >

Dissertation à propos de Le médecin volant