Le Monde perdu

par

Professeur Challenger

Savant toujours assoiffé de nouvelles connaissances, il est loin de l’image traditionnelle du docteur à l’air paternel et débonnaire que véhicule d’ordinaire l’archétype de ce type de personnages. Ici, l’aventurier est un homme irascible et méfiant. Il voue un mépris sans bornes aux journalistes, sur lesquels il n’hésite pas à déverser ses foudres lorsque ceux-ci s’avèrent un peu trop curieux. L’expressivité de ses sentiments se manifeste toujours de la manière la plus visible et la plus explosive, qu’il soit sujet à un coup de colère ou à un débordement d’enthousiasme face à une nouvelle découverte.

Le physique du professeur Challenger (connu aussi sous le pseudonyme de GED, pour Georges Edward Challenger) est aussi expressif que son tempérament et tout à fait révélateur de celui-ci. En effet, lorsqu’Edward Malone le rencontre pour la première fois, sa carrure l’impressionne, l’effraie, et le fascine tout à la fois : « Son volume vous coupait le souffle : son volume et sa stature imposante. Il avait une tête énorme ; je n’en avais jamais vu d’aussi grosse qui couronnât un être humain […] Tout de suite j’associai son visage et sa barbe à l’image d’un taureau d’Assyrie ».

L’extraordinaire impulsivité du docteur se fait donc criante dans son physique ; son regard est dominateur et direct, sa barbe imposante lui donne l’aspect d’un géant mais très soigné. En effet, cette barbe est coupée avec soin, et elle est assortie à ses cheveux travaillés de même manière. Cependant, sa voix, tonitruante et grave, souligne cette forme de brutalité intérieure.

Le professeur Challenger est cependant un savant renommé qui n’a plus à faire ses preuves.  Dans les années 1900 durant lesquelles se passe l’histoire, il découvre que des dinosaures subsistent encore à la surface de la terre, en Amérique du Sud. Il décide alors de monter une expédition afin d’aller vérifier ces dires et étudier le fruit de ses recherches.

Le professeur constitue donc une des composantes majeures du roman d’aventures : un personnage principal doté d’un fort caractère, tenace et n’abandonnant jamais ses convictions. Malgré l’antipathie que l’on peut ressentir face à l’inconstance de son humeur et l’agressivité dont il fait parfois preuve, il reste l’une des figures emblématiques du savant qui poursuit ses recherches jusqu’au bout et ne s’arrête que lorsque celles-ci enfin correspondent au but qu’il se fixe.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Professeur Challenger >