Le Monde perdu

par

Un récit fantastique

Il n’y a aucun doute que le récit décrit dans Le Monde perdu tient du fantastique.Bien que l’auteur tente de l’appuyer autant que possible sur les travauxscientifiques de ses contemporains, ces racines scientifiques n’ôtent rien aucaractère grandement invraisemblable de la nouvelle.

En effet, l’histoire de la nouvelle repose surla possibilité que l’écosystème de l’ère préhistorique ait été conservé dansune région encore peu explorée de l’Amérique, et que les espèces préhistoriquesqui y habiteraient y seraient restées cantonnées. Bien qu’une telle idée devaitparaître peu probable à l’époque de la parution de cette nouvelle, elle l’estencore plus de nos jours. Ainsi, les éléments choisis et le bestiaire mis enavant dans la nouvelle sont trop loin des attentes du lecteur pour êtreconciliés à une vision du monde moderne.

Pourtant, l’auteur ne cherche pas à camouflerle fantastique de son œuvre. Il s’attèle plutôt à la construction méticuleused’un écosystème préhistorique parfaitement préservé. Il en fait la scène d’unelutte pour la survie implacable à laquelle ses personnages prendront partmalgré eux.

« LordJohn ne s’était pas trompé en affirmant que le roi des hommes-singesressemblait au Pr Challenger, avec cette unique différence qu’il avait la peaurouge : même charpente trapue et massive, mêmes épaules larges, mêmemanière de laisser pendre les bras, même barbe frémissante tombant jusque surle torse velu. Toutefois, au-dessus des sourcils, le front bas, oblique et lecrâne voûté de l’homme-singe contrastaient avec le front haut et le crânemagnifiquement développé de l’Européen. »

Plus invraisemblables encore sont lessituations dans lesquelles les personnages se retrouvent, et les solutionsqu’ils mettent en œuvre pour s’en sortir. Les personnages redoublent en effetd’ingéniosité pour se montrer dignes de survivre dans cette véritable épreuvede sélection naturelle à laquelle ils sont soumis. Parfois, leur salut ne tientqu’à une ressemblance anodine. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Un récit fantastique >