Le petit Nicolas

par

Le témoignage d'une époque

Les aventures du Petit Nicolas se passent dans les années cinquante. Malgré l’absence de marqueurs temporels relatifs à l’histoire de la France, l’évolution des mœurs cependant est remarquable. À l’école primaire de Nicolas, la cloche est sonnée par la maîtresse, les enfants sont rangés en rang deux par deux et la discipline règne. Les choses depuis se sont modernisées et les méthodes éducatives ont évolué.

On constate également une absence de jeux : il y a un ballon mais pas de marelle ni de toboggan, comme on en trouve régulièrement dans les cours de récréation à présent. Les jeux vidéo n’existaient pas encore, et par conséquent les amusements étaient beaucoup plus simples, moins sophistiqués, reposaient davantage sur l’imagination.

On nous montre par exemple le Petit Nicolas en train de jouer aux cow-boys ou à la guerre avec ses amis dans le jardin, alors que nous possédons aujourd'hui beaucoup plus de supports de jeux. Notre imagination est moins sollicitée et la mise en place de tels scénarios s'effectue de moins en moins.

On constate également une différence, grâce aux illustrations, dans la façon de s'habiller. Le Petit Nicolas porte un petit pull avec un short et des mocassins, la maman met des robes à col Claudine et un petit tablier, tandis que le...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le témoignage d'une époque >

Dissertation à propos de Le petit Nicolas