Le réveillon du jeune tsar

par

Le vieux courtisan

Après s'être réveillé, le tsar trouve le vieux courtisan auprès de son épouse, et lui décrit son rêve. Le courtisan l'écoute, puis cherche à le déculpabiliser en ces termes : « Vous êtes trop bon, pour être tsar, et vous exagérez votre responsabilité. D'abord tout n'est pas comme vous vous le représentez : le peuple n'est pas pauvre, mais, au contraire, vit dans l'aisance, et celui qui est pauvre n'a qu'à s'en prendre à lui-même. » On voit bien ici le discours absurde d'un aristocrate qui n'a jamais saisi pleinement la réalité humaine du pays qu'il contribue à administrer. Son discours apparaît comme hautement individualiste et élitiste.

 

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le vieux courtisan >

Dissertation à propos de Le réveillon du jeune tsar