Le réveillon du jeune tsar

par

Le vieux courtisan

Après s’être réveillé, le tsar trouve le vieuxcourtisan auprès de son épouse, et lui décrit son rêve. Le courtisan l’écoute,puis cherche à le déculpabiliser en ces termes : « Vous êtes trop bon,pour être tsar, et vous exagérez votre responsabilité. D’abord tout n’est pascomme vous vous le représentez : le peuple n’est pas pauvre, mais, aucontraire, vit dans l’aisance, et celui qui est pauvre n’a qu’à s’en prendre àlui-même. » On voit bien ici le discours absurde d’un aristocrate qui n’ajamais saisi pleinement la réalité humaine du pays qu’il contribue àadministrer. Son discours apparaît comme hautement individualiste et élitiste.

 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Le vieux courtisan >