Le roi Arthur

par

Résumé

C'est une idée imprudente que de vouloir prendre la marée de vitesse ! C'est ainsi qu'un jeune garçon se trouve piégé par les eaux qui cernent les îles de Scilly, au large de la Cornouailles. La mer monte, le brouillard s'épaissit, et ses forces l'abandonnent... L'adolescent voit sa dernière heure venue et perd connaissance. Quand il revient à lui, il est veillé par un homme âgé, au visage noble et au regard bienveillant ; à son côté se trouve un beau chien courant. L'homme se présente : il se nomme Arthur Pendragon, et son chien Bercelet. C’est le roi Arthur, celui de la légende, qui régna sur la Bretagne – que les Français appellent Angleterre – avant qu'elle ne soit envahie par les Saxons. Devant le jeune garçon ébahi, le vieil homme raconte son histoire, le temps que sèchent les vêtements de l'imprudent aventurier.

Arthur a été élevé dans les montagnes de Galles par un noble seigneur. C'est Merlin, le sage magicien, qui l'a confié à un couple de petite mais bonne noblesse, afin que l'enfant apprît la chevalerie. Cependant, son statut de bâtard le relègue au second rang, derrière Kay, le fils légitime du seigneur. Quand ce dernier et Kay sont conviés à Londres pour participer à l'assemblée des nobles qui doivent désigner le suzerain de Bretagne, c'est comme écuyer qu'il les accompagne. Aussi quelle n'est pas la stupeur générale quand Arthur, frêle adolescent, parvient à extraire une épée coincée dans un rocher magique : c'est le signe qu'il est destiné à régner, car lui seul est parvenu à accomplir cet exploit. Merlin apparaît alors, flanqué de son chien...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Le roi Arthur