Le Vicomte pourfendu

par

Sébastienne, la nourrice

Elle était déjà au service de la famille du vicomte depuis fort longtemps. Elle avait été la nourrice de Médard avant de devenir celle du narrateur. Elle est l’influence maternelle dans le récit. Le fait que la mauvaise moitié l’exile et la force à vivre parmi les lépreux donne une mesure du caractère de l’Infortuné.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Sébastienne, la nourrice >