Les Caprices de Marianne

par

Cœlio

Cœlio est le fils d’Hermia, voisine du juge Claudio. C’est un jeune homme noble et simple et son caractère nous rappelle les chevaliers de la mythologie grecque et du Moyen-Âge. Il est courageux, dévoué et motivé, et n’hésite pas à prendre des risques énormes pour démontrer son amour à la femme qu’il aime, même si celle-ci est l’épouse de l’homme le plus influent de la société.

Malheureusement, Cœlio joue de malchance et c’est ainsi que l’imprévu prend place : Marianne tombe amoureuse de son deuxième messager, Octave. Ceci est le climax de l’histoire, car non seulement le lecteur est pris de pitié pour Cœlio (notamment le fait de savoir qu’il n’obtiendra jamais le cœur de la femme qu’il aime), mais aussi il est impossible de savoir à qui Octave décidera de rester loyal : à Cœlio, ou à Marianne ?

Bien que Cœlio meurt convaincu d’avoir été trahi par son ami, il ne cherche pas à échapper à son sort, ce qui fait de lui un héros romantique. Sa mort tragique donne beaucoup plus de sens à sa vie.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Cœlio >

Dissertation à propos de Les Caprices de Marianne