Les prétendants

par

Jean-Michel Blot

Il est censé être le second de Später à la direction du centre culturel. Lui et Später sont très amis. Si au début on a l’impression qu’il est peu intelligent et qu’il jouera un rôle de faire-valoir (en effet, les autorités essaient de pousser Später à empêcher son ami d’arriver à la réunion), il va rapidement se transformer en sérieux rival pour son ami, gardant toujours une certaine finesse d’analyse et une ironie de tous les instants, ce qui en fait un personnage sarcastique. Il n’hésitera pas à prendre sa chance et à faire de l’ombre à Später.

 

Il est l’un des seuls personnages qui dit vraiment ce qu’il pense, il a un franc-parler. C’est parce qu’il est trop souvent ironique, voire même cinglant et qu’il ne se tait jamais qu’il sera éjecté par son ami.

 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Jean-Michel Blot >