Manon Lescaut

par

L'abbé Prévost

Antoine François Prévost, dit d’Exiles, plus connu en tant qu’abbé Prévost, est un écrivain prolixe du XVIIIe siècle ; on lui attribue en effet deux cents volumes dont cinquante de traductions, parmi lesquels a émergé Manon Lescaut, une œuvre toujours très étudiée au lycée et dans les universités au XXIe siècle.

 

Origines, formation, débuts

 

Antoine François Prévost naît à Hesdin (Artois, Pas-de-Calais actuel) en 1697 dans une famille aisée ; son père est procureur du roi au baillage de la ville. Le jeune Antoine étudie chez les jésuites où son intelligence brille ; on promet le garçon à la religion.

S’ensuit une période d’hésitations, à laquelle ne sont pas étrangères des histoires de cœur, le jeune homme alternant le service aux armées et plusieurs noviciats commencés chez les jésuites. Mais en 1720, déçu par une trahison, il entre chez les Bénédictins, prononce ses vœux et reste sept ans dans l’ordre.

Il enseigne alors les humanités et la théologie, et c’est durant cette période qu’à l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés il aurait écrit en majorité un volume de la Gallia christiana, vaste ensemble encyclopédique détaillant les diocèses, les monastères et les biographies d’hommes d’Église. Cependant, le jeune homme supporte mal la règle austère de Saint-Maur et demande à passer sous celle de Cluny. Débouté de sa demande, il défroque en 1728. Une lettre de cachet ayant été délivrée contre lui, il part pour l’Angleterre où il devient précepteur chez un grand seigneur.

 

L’homme de lettres

 

Antoine François Prévost, après une nouvelle histoire de cœur, gagne Amsterdam en 1729 où sans protecteur, sans le soutien de sa famille brouillée avec lui, il n’a que sa plume pour vivre. Il se livre alors à des travaux de librairie que lui autorisent ses larges connaissances. Notons qu’en 1724, il avait déjà diffusé, anonymement, Les Aventures de Pomponius, chevalier romain, un pamphlet comique, et dès 1728, il avait obtenu une approbation pour les deux premiers volumes des Mémoires et aventures...

Inscrivez-vous pour continuer à lire  >

Dissertation à propos de Manon Lescaut