Mémoires d’outre-tombe

par

Présentation

Les Mémoires d’outre-tombe de Chateaubriand forment un travail poursuivi sur la durée ; en effet, si le projet d’écrire une autobiographie germe dans l’esprit de l’auteur dès 1804, l’œuvre intégrale ne sera dévoilée au public qu’en 1848 à titre posthume. Aux années de zèle et de productivité, comme en 1811-12, succèdent de longues phases d’inactivité de l’auteur.

L’œuvre au complet se compose de nombreux volumes, racontant, parallèlement au déroulement de la vie de l’auteur, ses états d’âme et la manière de les raccorder avec ces années atteintes du « mal du siècle ». L’œuvre qui en est issue, de quarante-cinq années d’élaboration, complexe, protéiforme, tient tout à la fois des mémoires, de l’autobiographie, du journal, voire de l’essai.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Présentation >

Dissertation à propos de Mémoires d’outre-tombe