Pauline

par

Les amours diaboliques d'Horace de Beuzeval

L'histoire d'amour entre Pauline et Horace de Beuzeval est l'histoire d'un amour maudit. Elle pourrait être celle d'une jeune femme naïve amoureuse d'un bandit, mais le caractère diabolique d'Horace donne à leur relation une dimension effrayante. Dès leur première rencontre, Pauline est attirée par Horace. Ses pensées retournent toujours vers lui, quels que soient ses efforts pour les contrôler. Est-ce un coup de foudre ? Une attirance physique ? Est-ce seulement de l'amour ? Pauline elle-même en doute : elle s'avoue trop jeune et inexpérimentée pour reconnaître ce sentiment, qu'elle n'a jamais rencontré. Cependant, l'attrait exercé par Horace est le plus fort : elle va l'écouter, le suivre, l'épouser, se soumettre à lui. Elle est comme une proie hypnotisée par un fauve et qui ne peut échapper au magnétisme de ce qui va la tuer. Dumas propose au lecteur deux analogies : il rapproche les amours du couple de celles de Dom Juan et Zerline, et de celles de Faust et Marguerite.

C'est dans un salon mondain que Pauline et Horace sont amenés à chanter le fameux duo extrait du Don Giovanni de Mozart et Da Ponte. Zerline, fille du peuple, va épouser Masetto, un brave garçon. Dom Juan apparaît au milieu de la noce et séduit la jeune fille, pour le simple plaisir de l'acte. Cette séduction est représentée sur scène par un duo sublime, Là ci darem la mano. C'est une déclaration d'amour d'un homme à une femme, mais l'homme qui parle ment. Il promet monts et merveille, fidélité, amour éternel, et n'en pense pas un mot. Quant à la femme, elle hésite, car...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Les amours diaboliques d'Horace de Beuzeval >

Dissertation à propos de Pauline