Ruy Blas

par

Acte III – Ruy Blas

Ellipse de six mois.Dans la salle de gouvernement du palais royal, les ministres discutent de Ruy Blas, lequel, usant à fond de sa fausse identité, s’est fait une place importante sur la scène politique : il est désormais, entre autres, Premier ministre. Ce pouvoir rapidement obtenu suscite envie et malveillance. Puis les ministres commencent leurs négociations, qui s’avèrent particulièrement cyniques : « Il me faut les forêts ! – Donnez-moi [l’impôt sur] l’arsenic, je vous cède les nègres ! ».

            Ruy Blas fait alors irruption et condamne la totalité des ministres dans une longue et fameuse tirade, qui s’ouvre par un cinglant : « Bon appétit, messieurs ! ». Ruy Blas apprend une fois le calme revenu que Don Guritan est de retour.

            La reine a assisté à toute la scène depuis une cachette. Elle admire Ruy Blas et après des serments ardents, elle se donne à lui. Ruy Blas, enflammé par les paroles de la reine, savoure seul en scène ce qui lui arrive. Mais Don Salluste le fait redescendre sur terre brutalement : il survient en habit de domestique et le ramène à sa sinistre condition de valet. En le menaçant de dévoiler publiquement tous ses secrets pour le forcer à agir, Don Salluste lui demande d’aller l’attendre le lendemain dans la maison qu’il lui a donnée, où ils organiseront enfin la suite et la fin de sa vengeance. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Acte III – Ruy Blas >