Un cœur simple

par

Conclusion

Félicité est donc un personnage contradictoire, une servante à deux visages : tantôt héroïque, tantôt prosaïque. Héroïne car c’est véritablement le personnage central de l’histoire, le seul personnage véritablement romanesque de la nouvelle ; elle a l’attitude qu’on attend d’un héros : courage, soutien et protection des autres. Si Flaubert choisit de faire de la servante le personnage central de sa nouvelle c’est parce que le statut même de Félicité lui permet cette duplicité. Félicité est loin de l’héroïsme traditionnel, mais loin aussi des vices qui caractérisent ses contemporains. C’est la simplicité même de l’héroïne qui en fait ici un être à part, et sa duplicité de personnage qui autorise différentes interprétations du texte.

Ainsi à travers un personnage de servante Flaubert écrit-il une nouvelle originale et moins explicite qu’il n’y paraît, qui permet de montrer la duplicité à l’œuvre dans différents milieux, procédé que nous retrouvons dans la nouvelle Rosalie Prudent de Maupassant.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Conclusion >

Dissertation à propos de Un cœur simple