Un mari idéal

par

Laura Cheveley

Femme vicieuse et calculatrice, fidèle disciple du défunt baron Arnheim qui lui a transmis son amour inconditionnel pour les richesses et le pouvoir, Mrs. Cheveley est la femme fatale de la pièce. Certains personnages la décrivent comme l’union « non naturelle » du génie du jour et de la beauté de la nuit (Acte I), d’autres la décrivent encore plus cruellement en l’identifiant à « Lamia » dans la mythologie grecque : une femme au corps de serpent.

Mrs. Cheveley surgit dans la vie des Chiltern tel un mauvais esprit : pour Lady Chiltern elle est une ennemie du passé, pour Sir Chiltern elle est le disciple fidèle de son ancien mentor et corrupteur, et pour Goring elle est une ancienne fiancée intéressée. Elle valorise la puissance et le monopole des richesses plus que tout et sa philosophie est : « la vie est un jeu, et tôt ou tard nous devons tous y jouer un jour ». Elle considère même le mariage comme une vulgaire transaction. C’est ainsi qu’on la perçoit comme moralement opposée à Lady Chiltern.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Laura Cheveley >

Dissertation à propos de Un mari idéal