Un sac de billes

par

Henri et Albert

Henri est l’aîné des enfants de la famille Joffo. Albert et lui sont les premiers enfants Joffo à partir, s’établissant coiffeurs à Menton, en zone libre. Tous deux, comme leurs plus jeunes frères, sont très étroitement liés. Cela est visible aux nombreux gestes d’anxiété qui se manifestent chez Albert lorsqu’Henri est parti à Pau pour tenter de libérer leurs parents arrêtés, ce qu’il parviendra à faire : Albert enchaîne cigarette sur cigarette, reste à la fenêtre, guette le moindre bruit de pas dans les escaliers…

Ils rejoignent leurs parents à Nice dès lors qu’ils sont convoqués au STO (Service de travail obligatoire). Contrairement à Joseph et Maurice, ils ne seront jamais arrêtés par les Allemands, réussissant à passer entre les mailles du filet, finissant la guerre comme ils l’avaient commencée, en coupant les cheveux de tous, quelles que soient leur profession ou nationalité. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Henri et Albert >