Un sac de billes

par

Le regard de l’enfant sur la guerre : entre fantasme et réalité

Il est important de prendre en compte le fait que Joseph Joffo a choisi de raconter son histoire non en prenant le parti du récit au passé, à travers le regard d’un adulte racontant son enfance, mais celui d’un enfant racontant son périple, en tentant le moins possible de voir le monde à travers son expérience d’adulte.

 

                     A/ Un récit fait par un enfant

 

         Joffo conserve le langage d’un enfant en utilisant comme lui un langage oral, des surnoms ou des abréviations pour désigner les personnages, les Allemands ou d’autres personnes de sa condition. Les phrases sont courtes et peuvent même être nominales – par exemple lors de leur arrestation par les Allemands : « Beaucoup de bruit ! Près de moi un vieux couple, soixante-cinq ans à peu près ». Joffo tient à rendre la rapidité des événements qui se succèdent par son style...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le regard de l’enfant sur la guerre : entre fantasme et réalité >

Dissertation à propos de Un sac de billes