Vol de nuit

par

Conclusion

« Le bonheur de l’homme n’est pas dansla liberté, mais dans l’acceptation d’un devoir. Chacun des personnages de celivre est ardemment, totalement dévoué à ce qu’il doit faire, à cette tâchepérilleuse dans le seul accomplissement de laquelle il trouvera le repos dubonheur » écrit André Gide dans sa préface à Vol de nuit. Lesthèmes de la condition humaine, du devoir et du sacrifice nécessaire et doncjuste se retrouvent dans plusieurs autres œuvres d’Antoine de Saint-Exupéry.Cette pensée pas toujours simple à assimiler inspire pourtant de nombreuxadmirateurs de l’auteur : Vol de nuit fut l’objet d’une adaptationcinématographique par Clarence Brown en 1933, et forme aussi le canevas del’opéra de Luigi Dallapiccola Volo di notte, créé en 1940 à Florence.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Conclusion >