Droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1342 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Economie d'entreprise
08/09/09
1] La diversité des entreprises

A) La classification selon l'activité

Qu'est ce qu'un secteur et une branche d'activité? Quelles différences?

Secteur: primaire, secondaire ou tertiaire.
Privé/Public

Le terme de secteur à plusieurs significations:

- Il peut s'agir du secteur primaire, secondaire ou tertiaire
- Il peut s'agir dusecteur privé ou public selon que la propriété appartient à une personnalité privé ou public
- On peut considérer les entreprises ayant la même activité principale

(exemple: peugeot est un constructeur automobile, l'entreprise appartient donc au secteur automobile, mais peugeot à aussi des activités dans le domaine de la robotique. Peugeot est quand même répertorié dans le secteur automobile)Branche: Elle comptabilise la production concernant un même bien ou service.

Une entreprise fabriquant plusieurs produits se retrouvera dans plusieurs branches différentes.

La branche d'activité est un concept plus pertinent car les activités nécessites les mêmes techniques et les mêmes matières premières.

L'INSEE est l'organisme publiant les chiffres des branches d'activités (des sériesde ratios qui permettent de situer les entreprises par rapport aux concurrents, ce qui est important pour l'entreprise)

Les entreprises agricoles:

L'activité des entreprises agricoles est le risque d'aléas climatiques qui les fragilises malgré des progrès technologiques réalisés dans ce domaine. La modernisation de l'agriculture s'est traduite par une forte augmentation de l'activité(1950 en France: un paysan français nourrissait 8 personnes et en nourrit 30 aujourd'hui).

Limites:

obligation d'investir des capitaux très importants pour obtenir ces rendements et la taille des exploitations s'accroit. Le problème est que la course à la croissance condamne les agriculteurs à une course à l'investissement et en fin de parcours le condamne à obtenir de très faibles résultatsfinanciers.
Les agriculteurs sont dépendants en amont des industries pour leurs investissements et des banques pour leurs financements et ils sont aussi en position de faiblesse face aux industries agro-alimentaires qui constituent leurs principales débouchés. Ils représentent 5% de la population active et sont en diminutions. De plus les installations sont vieillissante.

Les entreprisesindustrielles.

Dans l'industrie, les capitaux sont très importants et il y a une grande concentration des effectifs. En France, 90% des entreprises industrielles emploient moins de 20 salariés (PME). Ces PME, du fait qu'elles vont transformer les matières premières ont besoin d'investissements importants (Bâtiments, machines, stocks, etc).

Elles sont le lieu privilégié de l 'innovation etvont diffuser le progrès technique et on va essayer de rationaliser le travail et c'est donc une source de productivité.

On a des monopoles ou des ateliers artisanales, c'est varié.

On a plusieurs classifications possibles:

- Selon les matières traitées où selon le domaine d'activité (industries agro-alimentaires, manufacturières (bâtiment, génie civile, génie agricole), l'énergie, lestransports.
- Selon l'usage du produit (bien professionnel ou bien privé): bien intermédiaires, bien d'équipements professionnelles (taxi) ou de consommation courante, bien de consommation (biens durables comme l'automobile ou équipement ménager, et les autres biens de consommation).
- Selon le degré d'exposition à la concurrence internationale.

Depuis le début des années 1970, l'industrieest placée sous le signe de la crise, on a perdu en France plus de 5 millions d'emplois (dans l'industrie). Les secteurs les plus touchés sont les industries traditionnelles (habillement, sidérurgie, métallurgie...). L'industrie est victime de la concurrence des pays à bas salaire. Il y a des secteurs qui arrivent à sortir de la crise industriel mais ils sont très spécifiques.

Les entreprises...
tracking img