Minute papillon: blu-ray

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2936 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1. Introduction 3

2. Historique de l'entreprise 3

3. Analyse du marché 3

4. Analyse Swot 5

5. La place du produit dans le portefeuille de l'entreprise 5

6. Segmentation du marché 6

7. Ciblage 6

8. Positionnement 7

9. Marketing mix: Les 4P 7

10. Adéquation entre la stratégie marketing et les 4P8

11. Bibliographie 9

1. Introduction

Mon sujet se porte sur les lecteurs DVD au format Blu-ray de Sony, une entreprise japonaise mondialement représentée, notamment dans les domaines de la musique, de l'électronique, de la téléphonie, de l'informatique, du cinéma et de l'audiovisuel. On se concentre donc ici dans le domaine de l'audiovisuel avec le produit BDP-S760 de la gammeSony.

2. Historique de l'entreprise

La société a été créée le 7 mai 1946 sous le nom de Tokyo Tsushin Kogyo par Masaru Ibuka, ingénieur, et Akio Morita, physicien, embauchant une vingtaine de personnes dans une société qui réparait des équipements électroniques et qui tentait de créer ses propres produits

Il faudra attendre 1954 avant que la société ne commence à se développersérieusement : à cette date, la société obtient une licence pour la fabrication de transistors, composant électronique de base par excellence. Ainsi, les premiers transistors japonais sortent des usines de Sony.

Depuis, peu de sociétés ont réalisé un parcours semblable à celui de Sony en termes d'invention et d'innovation. Parmi les développements importants, citons le premier téléviseur couleur Trinitronen 1968, la cassette vidéo couleur en 1971, le magnétoscope Betamax en 1975, le Walkman en 1979, la microdisquette 3,5 pouces en 1989, un appareil photo électronique en 1981, le premier lecteur CD au monde en 1982, le premier caméscope grand public en 1983, la vidéo 8 mm en 1988, le premier numériscope en 1985, et ainsi de suite jusqu'aujourd'hui.

Le chiffre d'affaires pour l'ensemble dessociétés et filiales de Sony Corporation à travers le monde en 2008 s'élève à près de 88 milliards d'euros.

La part de Sony dans le marché mondial de l'électronique grand public a été estimée en 2008 à plus de 14% (devant Matsushita, Hitachi et Philips).

3. Analyse du marché

Après quatre années de forte baisse, le marché de la vidéo reprend des couleurs en 2009. Le Syndicat de l'édition vidéonumérique, le SVEN, a annoncé qu'en 2009, le chiffre d'affaires a augmenté de 0,5%, à 1,38milliard d'euros. Une hausse qui peut paraître faible mais qui fait suite à une baisse de 8% l'année précédente et une perte de 600 millions d'euros entre 2004 et 2008.

Les ventes, elles, ont augmenté de 12% en volume, avec 94 millions de vidéo vendues.

Cette embellie s'explique en partie parl'excellente santé du Blu-ray. Ses ventes ont explosé de 135% en volume et 110% en chiffre d'affaires, pour atteindre 110 millions d'euros. Le Blu-ray représente aujourd'hui 8% du chiffre d'affaires de la vidéo.
Les lecteurs Blu-ray ont eux aussi remporté un franc succès avec 300 000 lecteurs vendus en 2009, soit une hausse de près de 200% par rapport à 2008.

Pour le SVEN, ces chiffres encourageantspeuvent également être expliqués par l'arrivée de la loi dite Hadopi (Loi favorisant la diffusion et la protection de la création sur internet).
Certains internautes auraient anticipé son application et téléchargeraient moins.
De plus, le passage de 6 à 4 mois du délai légal entre la sortie d'un film en salles et sa sortie en vidéo aurait aidé le secteur. Tout d'abord parce que cela a permis à degros blockbusters de sortir avant les fêtes, comme l'Âge de Glace 3, Là-Haut et Harry Potter 6. D'autre part parce que les délais entre les sorties internationales étant réduites, les films ne se retrouvent en téléchargement illégal plus très longtemps avant leur disponibilité en rayons.

On constate que les fêtes de fin d’année sont une période très importante pour le secteur de la vidéo...
tracking img