Droit eco

618 mots 3 pages
Dans plusieurs pays industrialisés, la reprise inattendue de la fécondité après la Seconde Guerre mondiale, et jusqu’au début des années 1970, a constitué ce qu’on a appelé le baby-boom. S’est ainsi formée une « vague » de générations nombreuses dont la naissance, puis l’avancée en âge aura marqué toute la seconde moitié du xxe siècle, et dont le vieillissement va maintenant concerner les cinquante prochaines années. Les premières générations de baby-boomers, nées juste après 1945, atteignent aujourd’hui l’âge de la retraite. Elles seront aux portes de la grande vieillesse vers 2025, et auront disparu dans les années 2040. Beaucoup des générations dont nous allons voir l’exposé sont des générations nées au cœur du baby-boom, au milieu des années 1960.

La croissance démographique en France peut s’expliquer par le retour des rapatriés d'Afrique qui étaient environ de 1 100 000.

Mais la croissance démographique spectaculaire de l’après guerre s’explique essentiellement par le progrès de la natalité . Ce progrès s'explique d'abord par le renouveau moral d'après guerre caractérisé par l'institution de la sécurité sociale entre 1945 et 1946 et par la disparition du chômage, ce qui a contribué à un sentiment de sécurité pour la population.
Il s'explique également par un esprit nouveau à l'égard de la famille par une aide matérielle (ex: allocations familiales revalorisée dès 1944 de 50 à 80% - allocation prénatale et allocation de maternité crées en 1946) apportée aux parents et aux enfants par l'État qui, conscient de la valeur économique de la population entreprend une politique résolument nataliste qui a commencé dès 1942 avec le régime de Vichy dont la devise était: « travail, famille, patrie » (ex: Le Maréchal Pétain crée la Fête des mères pour revaloriser la mère de famille).
De plus, ce nouveau régime démographique peut aussi s'expliquer par le progrès économique et scientifique qui est plus particulièrement responsable de la baisse de mortalité.

La

en relation

  • Droit eco
    494 mots | 2 pages
  • Eco droit
    1557 mots | 7 pages
  • Eco-droit
    1712 mots | 7 pages
  • Eco droit
    14689 mots | 59 pages
  • Eco droit
    685 mots | 3 pages
  • eco droit
    463 mots | 2 pages
  • éco droit
    603 mots | 3 pages
  • ECO DROIT
    777 mots | 4 pages
  • eco-droit
    1174 mots | 5 pages
  • Eco droit
    1343 mots | 6 pages