1984

par

Winston Smith

Fonctionnaire du Parti âgé de 39 ans, WinstonSmith travaille au Commissariat des Archives, où il est chargé de falsifier lepassé pour le compte du régime. Son travail de falsification peut ressembler àceci : « times 3.12.83 report ordrejour bb plusnonsatisf. Refnonêtres récrire entier soumhaut avantclassement » qui est rendu ainsi enAncilangue : « Le compte rendu de l’ordre du jour de Big Brother dansle numéro du journal le Times du 3 décembre 1983, est extrêmementinsatisfaisant et fait allusion à des personnes non existantes. Récrire enentier et soumettre votre projet aux autorités compétentes avant d’envoyer auclassement. » Il a été marié avec Catherine, d’avec laquelle il est séparédepuis dix ans au moment du récit. Il devient l’amant de Julia.

Protagoniste du récit, Winston prendrapidement le rôle de rebelle du régime : il reste lucide sur la vérité del’Histoire, malgré le bourrage de crâne constitutif de son métier. Sacontestation, dont il perçoit l’extrême danger, se déroule en deux temps.

Premièrement, il se livre à une dénonciationpar l’écrit. En rédigeant dans son cahier des bribes de son passé ainsi que sonrejet total de Big Brother, Winston se met automatiquement en porte-à-faux avecles lois et institutions mises en place par le régime. Il a néanmoinsconscience de l’illégalité de son acte, raison pour laquelle il ne se consacreà ce travail qu’hors de portée de son télécran : il prend d’énormesprécautions pour ne jamais avoir l’air suspect. C’est dans ce cahier qu’il vadénoncer toute l’horreur de son existence dans ce monde, avec la délation, lanégation du sexe et donc de l’amour et du côté sensuel de l’acte, mais aussi lapolice de la pensée et de la langue, la novlangue chaque jour remaniée, etsurtout la surveillance de Big Brother, qui surveille, que l’on doit chérir etservir tels des esclaves.

Et deuxièmement il se livre à une dénonciationpar l’adultère. En répondant positivement aux avances de Julia, Winston trahitactivement l’idéologie du Parti. Il entretient des relations sexuelles avec uneautre personne alors qu’il est encore officiellement marié et, pire encore, ille fait pour le plaisir et non pour le simple besoin de se reproduire. Lesmoments privilégiés mais précaires qu’il passe avec la jeune femme dans lachambre de Charrington sont l’occasion pour lui de fuir quelques instants lecontrôle et l’oppression de Big Brother, de se sentir libre, vivre à nouveau, des’évader.

 Emprisonné et torturé pour cesrencontres, il est guéri de sa haine de Big Brother malgré sa résistance et sonamour pour Julia. Il sera rééduqué, et finira par renier Julia à la fin, preuvedu bon fonctionnement du processus prévu par le pouvoir. Il est libéré quelquetemps plus tard pour être ensuite abattu.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Winston Smith >