A l’ouest rien de nouveau

par

Kantorek

Kantorek est le professeur chargé d’enrôler ses jeunes élèves dans l’armée. Au début, sa mission réussit à merveille puisque l’intégralité de ses élèves se portent volontaires. Cependant, au fil du roman, il devient un objet de haine et d’aversion au fur et à mesure que les jeunes hommes découvrent que tout ce qu’on leur a fait miroiter n’est que mensonges, et qu’il n’y a rien de plus horrible que d’être envoyé au front. Ce personnage permet l’illustration d’un retournement de situation, puisque Kantorek lui-même est finalement envoyé au front, et doit servir sous les ordres d’un de ses anciens élèves, un de ceux qu’il a endoctrinés. Cela montre que la hiérarchie imposée par la guerre bouleverse complètement l’ordre établi dans la société et change la nature et le rôle de chacun : celui qui enseigne à l’arrière doit se soumettre aux ordres de celui à qui il enseignait auparavant. La condition de chacun devient instable et une nouvelle hiérarchie basée sur les rapports de force est établie.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Kantorek >

Dissertation à propos de A l’ouest rien de nouveau