Andromaque

par

Céphise

Elle est l’amie d’Andromaque. Elle comprend et partage la peine d’Andromaque qui doit voir son fils grandir captif, mais la décision de cette dernière de trouver la mort après le mariage avec Pyrrhus la prend au dépourvu. C’est à elle qu’Andromaque prévoit de confier le soin de son enfant.

« ANDROMAQUE : O ma chère Céphise,

Ce n'est point avec toi que mon cœur se déguise.

Ta foi, dans mon malheur, s'est montrée à mes yeux ;

Mais j'ai cru qu'à mon tour tu me connaissais mieux. »

 

Inscrivez-vous pour continuer à lire Céphise >

Dissertation à propos de Andromaque