Andromaque

par

Oreste

Fils d’Agamemnon et de Clytemnestre, son nom signifie « qui peut conquérir des montagnes ». Il est l’un des personnages principaux de la pièce. Il se considère comme le rival de Pyrrhus auquel Hermione est promise. C’est dans l’espoir de convaincre Hermione d’être sienne qu’il accepte de se rendre dans le palais de Pyrrhus.

Malgré les reproches qu’il adresse à Pyrrhus, malgré son vœu de lui ravir Hermione et bien qu’il soit disposé à se livrer entier aux aléas du destin pour obtenir l’objet de ses désirs, Oreste fait preuve de raison. Lorsqu’il est question de donner la mort à Pyrrhus, il songe aux conséquences de l’acte et tente de raisonner Hermione. Mais sa raison succombe à son amour pour Hermione. Il incarne les désirs calmes, mais persistants, à l’opposé des emportements fulgurants de Pyrrhus.

« Mais l'ingrate en mon cœur reprit bientôt sa place :

De mes feux mal éteints je reconnus la trace ;

Je sentis que ma haine allait finir son cours,

Ou plutôt je sentis que je l'aimais toujours. »

Inscrivez-vous pour continuer à lire Oreste >

Dissertation à propos de Andromaque