L'illusion comique

par

Une pièce de réflexion sur le théâtre

La mise en abîme qui fonde la pièce – et qui motive le titre d'Illusion comique – complexifie l'intrigue et la situe dans une réflexion métatextuelle : Qu'est-ce que le théâtre ? Quels sont les ressorts de la représentation théâtrale ? Quelle est la place du spectateur ? Corneille dispose sur scène tous les acteurs de la représentation théâtrale, d'abord directement – Pridamant et Alcandre – et indirectement, en révélant leur statut à la fin. Il représente l'illusion sur scène, la faisant agir autant sur les personnages que sur les spectateurs, qui la découvriront à la fin. Toutefois, cette illusion est complexifiée : elle porte à la fois sur la pièce d'Alcandre et sur la pièce de Corneille. La première sert donc de révélateur à la seconde et traduit sur scène la magie du théâtre.

         Cette réflexion est par ailleurs portée verbalement par les personnages au dernier acte. Pridamant réagit avec violence quand il découvre que son fils est en réalité acteur, et Alcandre prend alors en charge la défense du théâtre et de la pratique théâtrale. Cet art de l'illusion est selon lui d'une grande noblesse qui assure son succès dans le monde et parmi les plus grands :

Inscrivez-vous pour continuer à lire Une pièce de réflexion sur le théâtre >

Dissertation à propos de L'illusion comique