L'illusion comique

par

Une pièce de réflexion sur le théâtre

La mise en abîme qui fonde la pièce – et quimotive le titre d’Illusion comique –complexifie l’intrigue et la situe dans une réflexion métatextuelle : Qu’est-ceque le théâtre ? Quels sont les ressorts de la représentation théâtrale ?Quelle est la place du spectateur ? Corneille dispose sur scène tous lesacteurs de la représentation théâtrale, d’abord directement – Pridamant etAlcandre – et indirectement, en révélant leur statut à la fin. Il représentel’illusion sur scène, la faisant agir autant sur les personnages que sur lesspectateurs, qui la découvriront à la fin. Toutefois, cette illusion estcomplexifiée : elle porte à la fois sur la pièce d’Alcandre et sur la pièce deCorneille. La première sert donc de révélateur à la seconde et traduit surscène la magie du théâtre.

         Cetteréflexion est par ailleurs portée verbalement par les personnages au dernieracte. Pridamant réagit avec violence quand il découvre que son fils est enréalité acteur, et Alcandre prend alors en charge la défense du théâtre et dela pratique théâtrale. Cet art de l’illusion est selon lui d’une grande noblessequi assure son succès dans le monde et parmi les plus grands :

« À présent le théâtre

Est en un point si haut que chacun l’idolâtre,

Et ce que votre temps voyoit avec mépris

Est aujourd’hui l’amour de tous les bons esprits,

L’entretien de Paris, le souhait des provinces,

Le divertissement le plus doux de nos princes,

Les délices du peuple, et le plaisir des grands :

Parmi leur passe temps, il tient les premiers rangs ;

Et ceux dont nous voyons la sagesse profonde

Par ses illustres soins conserver tout le monde,

Trouvent dans les douceurs d’un spectacle si beau

De quoi se délasser d’un si pesant fardeau.

Même notre grand Roi, ce foudre de la guerre

Dont le nom se fait craindre aux deux bouts de la terre,

Le front ceint de lauriers, daigne bien quelquefois

Prêter l’œil et l’oreille au Théâtre François […]. »

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Une pièce de réflexion sur le théâtre >