Iphigénie

par

Acte IV

Le sort tragique d’Iphigénie ne sert qu’à redoubler l’envie d’Ériphile à son égard : elle est jalouse des efforts qu’Achille fait pour la sauver. Elle souhaite que l’intrigue et la discorde règnent dans la famille.

Bien que troublée face au châtiment auquel elle était promise, Iphigénie reste forte. Agamemnon survient alors, et voyant sa femme et sa fille en larmes, se rend compte qu’elles sont au courant. L’esprit brisé, Iphigénie essaie de plaider pour sa vie, tout en rappelant à son père que ce sacrifice est fait pour la victoire des autres, et non pour elle. Agamemnon se trouve donc dans l’impasse, et doit choisir entre la protection de sa fille et celle de son peuple. Clytemnestre survient et accuse Agamemnon d’insensibilité et de cruauté pour avoir accepté de verser, aussi facilement, le sang innocent de leur fille. Finalement Achille affronte Agamemnon au cours d’une dispute acharnée, manquant de respect au roi. Le héros déclare qu’Iphigénie est plus importante que la guerre de Troie, et que les liens tissés entre eux sont si forts qu’ils ne peuvent être brisés. Il promet également à Agamemnon de faire tout ce qui est en son pouvoir pour la défendre et lui sauver la vie.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Acte IV >

Dissertation à propos de Iphigénie