Iphigénie

par

Le respect de la règle des trois unités

Comme dans toutes ses autres pièces de théâtre, Racine respecte la règle des trois unités du théâtre classique :

Ø Unité de lieu : l’action doit se dérouler en un seul lieu. Ici, l’intrigue prend place à Aulis, dans la tente royale d’Agamemnon.

Ø Unité de temps : l’action doit se dérouler en seulement 24 heures. Racine utilise des connecteurs chronologiques de temps pour préciser la succession – ainsi que la simultanéité – des événements qui se déroulent dans l’œuvre, de l’arrivée de Clytemnestre et Iphigénie à Aulis jusqu’au sacrifice final d’Eriphile.

Ø Unité d’action : l’action principale est le sacrifice d’Iphigénie. C’est autour de ce dilemme que s’organisent mariages, arguments verbaux, batailles défensives, et toutes les autres actions secondaires qui prennent place. Aussi, l’action principale présente toujours un dilemme assez captivant auquel les intrigues accessoires peuvent s’accrocher logiquement.

Organisation de la pièce :

Iphigénie de Racine est organisée en cinq actes, comportant respectivement 5, 8, 7, 11 et 6 scènes. L’œuvre est rédigée en vers, des alexandrins pour la majeure partie.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le respect de la règle des trois unités >

Dissertation à propos de Iphigénie