Justine ou les Malheurs de la vertu

par

Juliette

Juliette, la sœur ainée deJustine, choisit un chemin très différent de sa cadette. Ravie de la libertéque lui offre la mort de son mère, qui la fait sortir du couvent, elle seprostitue aisément et devient même criminelle, montant de cette façon peu à peudans le monde, jusqu’à devenir comtesse et posséder une riche fortune. M. deCorville se résolut de la sauver, et de n’être qu’à lui permet à Juliette de serepentir quelque peu. Mais ce ne sera qu’à la mort de Justine qu’elle prendrala résolution de rentrer au couvent en espérant se faire pardonner par le ciel.Touchée par l’histoire de sa sœur, pour qui elle fera tout ce qu’elle peut,elle ressentira une grande peur à l’idée de ce qui l’attend si une telleinnocente est traitée ainsi.

Ce dernier aspect de sapersonnalité est entièrement absent dans LaNouvelle Justine, où elle n’éprouvera aucune pitié et sera dès le début laplus libertine et scélérate des êtres – les détails de sa vie se trouvant dans L’Histoire de Juliette ou les Prospérités duvice, à la fin de laquelle elle met Justine à la porte au milieu d’unorage.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Juliette >