L'Arrache-cœur

par

Clémentine

Elleest la mère des « trumeaux » (triplets) que Jacquemort aide à fairevenir au monde au début du roman. Alors qu’au début du roman elle donnel’impression d’être une femme plus ou moins raisonnable, elle changerapidement. Elle devient obsédée par le bien-être de ses enfants, au pointd’exclure le père de l’éducation de sa progéniture. Elle cherche à les mettre àl’abri de tout danger réel ou perçu, par n’importe quel moyen.

Deplus, elle conçoit son rôle de mère un peu comme un rôle de martyre. Ellelaisse à ses enfants la bonne nourriture et se contente d’abord des restes,puis des aliments pourris. Non pas par pauvreté, mais par un esprit desacrifice qui a à voir avec un désir malsain d’être la meilleure des mères aumonde.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Clémentine >