La bataille

par

Les trois maréchaux

Berthier : Il est l’aide de camp de Napoléon, un indispensable rouage de l’immense machine de guerre. L’empereur, bien qu’il le rudoie, ne peut se passer de lui.

Masséna :Le duc de Rivoli, qui deviendra prince d’Essling, est d’une bravoure inouïe. Il se bat aux côtés de ses hommes avec un parfait mépris du danger.

Lannes : Le duc de Montebello est lui aussi un brave entre les braves. Toujours au cœur de la bataille, il est grièvement blessé par un boulet de canon. On doit l’amputer de la jambe gauche. Il meurt peu de temps après la bataille.

Ces trois maréchaux sont de fidèles compagnons de Napoléon. Quand il est seul avec lui, Masséna tutoie l’empereur. Les trois hommes sont fatigués de la guerre, et ne souhaitent qu’une chose : profiter des biens et de la richesse qu’ils ont gagnés à la pointe du sabre. Pourtant, ils obéissent à leur empereur qui a sur eux un ascendant extraordinaire, et risquent leur vie pour cet homme qui les houspille, parfois les humilie, mais qu’ils aiment. Sous leur uniforme chamarré bat un cœur de vieux grognard.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Les trois maréchaux >