La bataille

par

Résumé

Vienne, capitale de l'Autriche. Nous sommes en mai 1809. Une fois de plus, l'empereur Napoléon Ier fait la guerre. À qui ? Aux autrichiens, en espérant que la fragile paix qu'il a signée avec le tsar de toutes les Russies ne s'effondre pas. Les troupes françaises occupent Vienne et la bataille se prépare. Les troupes de l'archiduc Charles, le commandant en chef des forces autrichiennes, ont passé le Danube aux flots grondants et attendent l'armée de Napoléon dans la plaine, près de deux petits villages encore paisibles, Aspern et Essling.

Pour les affronter, Napoléon doit faire traverser le Danube à son armée, soit près de soixante mille hommes. Or, l'archiduc Charles a pris la précaution de détruire les ponts après son passage, afin de retarder leur Français. Napoléon examine le terrain, et choisit un point de passage : une île, la Lobau, coupe les eaux du Danube en deux. On construira deux ponts au lieu d'un long, voilà tout. Que les pontonniers se mettent au travail ! Dans quelques heures la bataille aura lieu.

Pendant ces quelques heures de préparation et les deux jours que va durer l'affrontement, des personnages profondément différents que rien n'aurait dû rassembler vont voir leurs chemins se croiser et leurs destins profondément bouleversés. On rencontre d'abord le brillant colonel Louis-François Lejeune, soldat fou d'art et de peinture, que son rôle de messager fait passer...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de La bataille