La Chute de la maison Usher

par

Résumé

La Chute de la maison Usher est une nouvelle fantastique écrite par Edgar Allan Poe en 1884, publiée dans le recueil des Nouvelles Histoires Extraordinaires. Maître de l’atmosphère fantastique et des récits ambigus, Poe esquisse dans ce récit une étrange lignée familiale isolée et confrontée à la maladie et à la folie.

Le narrateur raconte son arrivée face à la maison Usher : à cheval, il contemple le paysage qui l’entoure et ne peut s’empêcher de frissonner : « Je ne sais comment cela se fit, — mais, au premier coup d’œil que je jetai sur le bâtiment, un sentiment d’insupportable tristesse pénétra mon âme. »

Les premières lignes sont consacrées à la description de la maison ténébreuse et délabrée. Le narrateur tente de se convaincre que l’impression de surnaturel qu’il ressent, d’effroi caché, ne provient que de l’accumulation de détails macabres (arbres sinistres, fenêtres comme des yeux, etc.) Le propriétaire de la maison, Roderick Usher, est un ancien camarade d’enfance du narrateur. Ils ne se sont pas vus depuis longtemps mais à la réception d’une lettre nerveuse parlant d’une maladie physique et d’une affection mentale oppressante, R. Usher demande au narrateur de venir le voir pour soulager son mal en tant que son seul et véritable ami.

Le narrateur tente de rassembler ses souvenirs sur son ancien camarade : il appartient à une famille ancienne, il est très sensible et charitable. Particularité de la famille : elle ne s’est perpétuée qu’en ligne directe, de père en fils, depuis de nombreuses générations, ce qui vaut l’appellation de « maison Usher » à la demeure familiale.

En regardant le reflet de la maison dans l’étang, le narrateur se persuade que ce n’est que son imagination qui lui a donné l’impression d’une atmosphère fantastique et malsaine, d’« une vapeur mystérieuse et pestilentielle, à peine visible, lourde, paresseuse et d’une couleur plombée. » Se forçant à revenir à la réalité et à observer objectivement la maison, le narrateur la décrit comme « une excessive antiquité » et constate un état général de «...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de La Chute de la maison Usher