La Farce de Maître Pathelin

par

Le Juge

Tout comme Guillemette, le juge qui préside au procès entre le Drapier et le Berger occupe une place extérieure à l'intrigue centrale, malgré son rôle censé être déterminant, et qui le serait vraiment si le juge prenait à cœur cette affaire trouble. Mais il semble au contraire s’en désintéresser totalement, se montrant impatient de mettre fin à l'audience : « Le Juge : S'il y a une affaire, qu'on l'expédie vite, afin que je lève la séance ! » Il se montre même exaspéré par les propos décousus et insensés des trois autres protagonistes : «  Le Juge : C'est le comble ! Qu'est-ce que ce « bée » ? Suis-je une chèvre ? Réponds-moi ! » Finalement, le juge, qui apparaît d'abord comme la seule figure potentiellement juste et honnête de la pièce, se décharge totalement de sa responsabilité, et laisse les différends se régler dans la tromperie et la finasserie : « Pathelin : La partie adverse s'est retirée : ne dis plus « bée! », ce n'est pas la peine. L'ai-je bien entortillé ? »

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le Juge >

Dissertation à propos de La Farce de Maître Pathelin