La gloire de mon père

par

Le caractère autobiographique

La Gloire de mon père est lepremier tome de la série Souvenirsd’enfance de Marcel Pagnol. Il nous y décrit son enfance, sa famille, le mondeprovençal et va s’y « dévoiler toutentier ».

Endébutant son livre par « Je suis nédans la ville d’Aubagne », l’auteur plante le décor et renforce lecaractère autobiographique de ses récits. Il va nous décrire les lieux de sonenfance et le mode de vie de sa famille. C’est une relation intime qu’il créeavec son lecteur : « Le lecteur– je veux dire le vrai lecteur – est presque toujours un ami. Il est alléchoisir le livre, il l’a emporté sous son bras, il l’a invité chez lui. »

On suitMarcel dans tous les lieux où il a vécu : « D’Aubagne nous passâmes à Saint-Loup, qui était un gros villagedans la banlieue de Marseille ». Puis il nous décrit parfaitement lechemin pour arriver à la Bastide-Neuve, le lieu où il passe ses vacances enfamille. Le roman est habité de souvenirs marquants et très précis parfois.

Lepersonnage de Marcel évolue au fil du livre, et cette évolution est toujours enrapport avec son père. Ainsi, ce sont les temps forts d’une enfance faite derebondissements que décrit Pagnol dans LaGloire de mon père

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Le caractère autobiographique >